lesoirimmo

La reprise d’une activité minière est-elle envisageable?

Le risque d’effondrements miniers reste marginal et c’est surtout l’eau qui cause des dommages. Dans la Vallée de la Haine, le sol s’est affaissé en de nombreux endroits.
Le risque d’effondrements miniers reste marginal et c’est surtout l’eau qui cause des dommages. Dans la Vallée de la Haine, le sol s’est affaissé en de nombreux endroits. - D.R.

A l’automne dernier, Rainer Hintemann, échevin de l’Environnement à Kelmis (La Calamine), rencontrait les membres de la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et des travaux publics du parlement wallon, pour leur soumettre une pétition relative à la demande d’un permis de recherche de minerais non ferreux que l’entreprise wavrienne WalZinc allait introduire auprès de la Région wallonne. C’est une superficie de 105 km2 – couvrant les communes de Plombières, Limbourg, Aubel, Baelen, Welkenraedt, Kelmis, Raeren, Lontzen et Eupen – et près de 72.000 habitants qui sont concernés par la demande.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct