Ces élus prêts à troquer un mandat pour un autre

Ces élus prêts à troquer un mandat pour un autre
D.R.

Bart De Wever, Anvers sacrifiée sur l’autel de l’ambition flamande

Il l’a annoncé en ce début de semaine : Bart De Wever est candidat au poste de ministre-président flamand. Et comme le parti qu’il préside caracole en tête des sondages, il y a fort à parier que ce vœu sera performatif, sauf improbable coalition excluant la N-VA de l’exécutif régional.

Le maître d’Anvers vient pourtant d’être réélu avec 76.702 voix à la tête de la métropole. Or ces deux mandats exécutifs sont inconciliables. Mais l’intérêt de la Flandre et, surtout, celui de la N-VA l’amène à faire fi de son engagement précédent pour briguer le premier poste régional.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct