Le licenciement d’une policière agite la zone Germinalt au sud de Charleroi

La nouvelle présidente de zone et bourgmestre de Montigny-le-Tilleul, Marie-Hélène Knoops (MR), s’est engagée à inscrire le point du réengagement à l’ordre du jour du collège.
La nouvelle présidente de zone et bourgmestre de Montigny-le-Tilleul, Marie-Hélène Knoops (MR), s’est engagée à inscrire le point du réengagement à l’ordre du jour du collège. - S.Pe.

Quatre jours de répit, jusqu’au mardi 22 janvier. C’est ce que le front commun CGSP-SLFP laisse aux membres du collège de la zone de police Germinalt (Gerpinnes, Montigny-le-Tilleul, Ham-sur-Heure/Nalinnes et Thuin) pour reconsidérer le licenciement jugé infondé d’un membre du personnel. Le préavis de grève déposé en décembre se voit temporairement suspendu. Avant d’être ou bien définitivement retiré, ou bien maintenu, avec des actions à partir du 25 janvier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct