Enquête sur un trafic de visas humanitaires: «Si c’est vrai, Francken est responsable politiquement», selon Groen

©Belga
©Belga

Si le rôle du conseiller communal malinois Melikan Kucam (N-VA) dans un trafic de visas humanitaires est confirmé, l’ancien secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) est responsable politiquement, a estimé le député d’opposition Wouter De Vriendt (Groen). «Kucam aurait apparemment pu déterminer, via un contact au cabinet, qui avait reçu ou n’avait pas obtenu un visa humanitaire», a-t-il commenté.

M. Kucam aurait reçu d’importantes sommes d’argent pour permettre à des habitants de zones de conflit en Syrie, en Irak ainsi que dans des pays frontaliers de voyager en Belgique avec un visa humanitaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct