Luc Mishalle, Marockin’ Brass Beats & pieces

<span>Luc Mishalle, Marockin’ Brass</span> Beats & pieces

«  C’est la musique bruxelloise organique du moment  », dit le saxophoniste Luc Mishalle. Depuis les années 80, le sax joue avec des musiciens marocains, à Bruxelles et ailleurs. Il a aussi été d’une fanfare béninoise. Musique des Gnaouas, musique vaudou, il connaît. La transe, il connaît aussi.

Et c’est bien ce que cet album veut transmettre : cette musique faite de rythmes et de pièces issues de ces traditions et de la collaboration avec le batteur Roel Poriau et le producteur tunisien Sofyann Ben Youssef. Mishalle mène un band où on trouve Esinam Dogbatse et Jean-Paul Estiévenart, mais aussi des musiciens marocains. Musique métissée, donc. Très à l’image de Bruxelles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct