Mi-mandat de Trump: «Il ne pense qu’à renforcer sa base électorale»

«
A cause de cette posture ultra-partisane, Trump est loin d’être réélu
», estime le politologue américain Cal Jillson.
« A cause de cette posture ultra-partisane, Trump est loin d’être réélu », estime le politologue américain Cal Jillson. - Mandel Ngan/AFP.

Depuis New York,

Donald Trump est à mi-parcours. Au moins. Les prochaines élections présidentielles américaines se dérouleront en 2020, et d’ici là, le milliardaire a encore quelques pierres d’achoppement à éviter, comme l’explique Cal Jillson, politologue à la Southern Methodist University Dallas au Texas.

Quels sont les défis de Trump pour les deux dernières années de son mandat ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct