Un lieu intermédiaire entre la vie et la mort

Un lieu intermédiaire entre la vie et la mort

Quelques lignes préliminaires feront gagner du temps à celles et ceux qui, en arrêt devant le titre du premier roman de Georges Saunders, Lincoln au bardo, s’interrogent : c’est où, le bardo ? Réponse dans Le Livre tibétain de la Vie et de la Mort, de Sogyal Rinpoché : bardo, en tibétain, signifie « transition », « un intervalle entre l’achèvement d’une situation et le commencement d’une autre. » Le plus souvent, il désigne « l’état intermédiaire entre la mort et la renaissance ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct