Le chêne toujours plus cher, l’épicéa se casse la pipe

Les arbres brûlés sont scolytés. Il est urgent d’intervenir avant l’arrivée du retour du beau temps car les insectes sont là, prêts à poursuivre leur travail destructeur.
Les arbres brûlés sont scolytés. Il est urgent d’intervenir avant l’arrivée du retour du beau temps car les insectes sont là, prêts à poursuivre leur travail destructeur. - D.R.

Les ventes de bois de cet automne sont clôturées, une année très particulière puisque de nombreuses ventes publiques ont été annulées en Lorraine suite à la peste porcine africaine qui interdit d’aller en forêt, du moins dans les zones noyau et tampon du territoire concerné, tandis que le scolyte a fait de gros ravages dans les plantations d’épicéas et que le frêne est toujours victime de la chalarose… Et si on y ajoute quelques effets de tempête chez nos voisins, le secteur a été pour le moins secoué.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct