Trafic de visas humanitaires: Francken affirme n’avoir «rien à cacher»

Trafic de visas humanitaires: Francken affirme n’avoir «rien à cacher»

L’ancien secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Theo Francken ne voit «  en principe aucun problème à faire la transparence totale, même à la Chambre  » sur l’affaire des visas humanitaire à laquelle son nom est associé, a-t-il indiqué sur VTM.

«  Je n’ai absolument rien à cacher  », a ajouté le député N-VA.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct