Formation des profs: le gros doigt du Conseil d’État

Françoise Bertieaux (MR) est, comme le Conseil d’Etat, sévère à l’égard du gouvernement PS-CDH.
Françoise Bertieaux (MR) est, comme le Conseil d’Etat, sévère à l’égard du gouvernement PS-CDH. - JM Quinet - Reporters.

Cet avis-là était attendu de pied ferme par l’opposition MR à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Mais l’épure que vient de rendre le Conseil d’État sur le projet de décret révisant la formation initiale des enseignants n’a pas la portée espérée. C’est que la haute juridiction, plutôt que de statuer sur le fond, s’est surtout centrée sur la forme, réprimandant au passage cependant le gouvernement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct