La Brafa, «Old Lady» des foires d’art en Europe

Harold t’Kint de Roodenbeke, président de la Brafa : « Notre véritable tournant fut le déménagement vers Tour et Taxis, il y a plus de dix ans ».
Harold t’Kint de Roodenbeke, président de la Brafa : « Notre véritable tournant fut le déménagement vers Tour et Taxis, il y a plus de dix ans ». - Crooy

Rencontre avec Harold t’Kint de Roodenbeke, président de la Brafa.

Vous présidez la Brafa depuis sept éditions, quels sont les changements dont vous êtes le plus fier ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct