Sexisme: les manuels scolaires moins contrôlés

Hélène Ryckmans, députée Ecolo, s’inquiète.
Hélène Ryckmans, députée Ecolo, s’inquiète. - belga

U ne montée d’adrénaline »  : c’est en ces termes que Nadine Plateau décrit son état quand elle a découvert que le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles comptait supprimer la procédure d’agrément des manuels scolaires. Or, cette procédure tenait compte, depuis 2016, des stéréotypes de genre. Cette membre du Conseil des Femmes francophones de Belgique (CFFB) s’inquiète donc de l’avant-projet de décret qui entend abroger la procédure d’agrément pour des raisons de simplification administrative et compte par contre faire signer une charte aux éditeurs, en vue de l’obtention d’un label. « Nous avons travaillé des années au sein de notre groupe de travail “enseignement” pour que l’agrément tienne compte du critère de l’égalité, s’indigne Nadine Plateau. Et on détricote tout. L’histoire des chartes, on connaît. Si on n’impose pas des contraintes, rien ne bouge. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct