Emiliano Sala, le rêve abîmé en pleine mer

© Photo News
© Photo News

De Nantes à Cardiff. De la Ligue 1 à la Premier League : à 28 ans, Emiliano Sala avait trouvé la réponse à tous ses sacrifices. Son exil, entre ses 15 et 20 ans, à San Francisco de Cordoba, dans le nord de l’Argentine, à 200 kilomètres des siens. Son grand saut transatlantique pour rejoindre ensuite, en 2010, Bordeaux par le biais du tremplin « Proyecto Crecer », un partenariat entre le club argentin et les Girondins. « C’était dur », avait expliqué, a posteriori, Sala, les pieds bien plantés à Nantes où il aura passé trois saisons et demie (2015-2018) après avoir finalement vu Bordeaux de loin avec des prêts à Orléans, Niort et Caen. « C’était dur, mais je me suis accroché pour un rêve. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct