lesoirimmo

Marc Crépon: «La révolte, l’indignation, la protestation sont une dimension incontournable de la dignité humaine»

Marc Crépon: «La révolte, l’indignation, la protestation sont une dimension incontournable de la dignité humaine»

Pourquoi, à un moment donné, ne supportons-nous plus une situation qui hier encore nous était tolérable ? Parce que, répond, en gros, Marc Crépon, ce qui nous était invisible, pris dans un ensemble d’habitudes ou de lâchetés, devient à nos yeux indigne de ce que nous nous représentons comme la condition humaine. Reste à expliquer ces « décilages », fût-ce pour pouvoir les provoquer… C’est la tâche à laquelle le philosophe s’est attelé dans Inhumaines conditions, un essai publié chez Odile Jacob.

Comment en arrive-t-on, un beau jour, à décréter que « Maintenant, ça suffit ; ça a assez duré » ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct