Il y a cinquante ans dans Le Soir : «Alain Delon, son impresario, son chauffeur et son photographe gardés à vue par la police»

Alain delon dans la tourmente. © dr
Alain delon dans la tourmente. © dr

(article paru le 25 janvier 1969)

Les quatre témoins interrogés par les enquêteurs chargés de l’affaire Markovic sont en position de garde à vue. Il s’agit d’abord d’Alain Delon, dont la garde à vue a commencé à 15h10 lorsqu’il est entré dans le bureau des policiers. Les trois autres personnes placées dans la même position sont Georges Beaume, son impresario, Jean-Pierre Bonnotte son photographe, et Marcel Gasparini qui exerçait les fonctions de chauffeur du comédien.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct