En attendant la démocrature?

Et si on était complètement à côté la plaque ? Et si la modernité en 2019, c’était plutôt les « démocratures » hongroise, polonaise, américaine ou encore brésilienne ? Donner le pouvoir à un seul homme, l’idée plaît de plus en plus aux jeunes, à en croire les enquêtes d’opinion. Ce sont même les chiffres les plus hauts depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. «  On pourrait effectivement dire que la Belgique résiste plutôt bien à l’érosion démocratique qui est une caractéristique de ces dernières années, dit Émilie Van Haute, politologue à l’ULB. On connaîtrait donc un certain conservatisme que l’on n’est pas obligé de regretter…  » «  On peut considérer que Mussolini qui faisait arriver les trains à l’heure et Hitler qui a construit des autoroutes, c’était

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct