La Belgique veut aussi sa «taxe Gafa»

La Belgique veut aussi sa «taxe Gafa»
Reuters

Quand on n’y arrive pas par la face nord, on réattaque par la face sud. C’est le cas de la taxe dite « Gafa », soit celle visant à taxer davantage les géants du web comme Google, Amazon, Facebook, Apple, mais également leurs équivalents chinois ou des entreprises comme Airbnb ou Uber. Recalée en décembre dernier au niveau européen, l’idée a refait surface en Italie, en Autriche, en Espagne, en France. Et en Belgique, où, mardi prochain, la commission Finances de la Chambre examinera une proposition de loi de « taxe Gafa » déposée par Vanessa Matz (CDH). « Une question de justice fiscale », soutient la députée fédérale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct