Pascal Smet lance le mouvement one.brussels

«
La deuxième place est réservée à une candidate d’ouverture, j’aimerais que les 4
e
 et 5
e
 places soient aussi pour des femmes
», clame Pascal Smet.
« La deuxième place est réservée à une candidate d’ouverture, j’aimerais que les 4 e et 5 e places soient aussi pour des femmes », clame Pascal Smet. - Reporters

Pascal Smet se présentera aux électeurs, le 26 mai prochain, sous l’étiquette one.brussels. Ponctué, sur les affiches, d’un petit « /SP.A » pour ne pas perturber les socialistes flamands de toujours, « et parce qu’il n’est pas question de renier le socialisme ». Fondu dans la couleur de l’aube, « celle qui voit le soleil se lever sur Bruxelles… même si parfois il y a des nuages », concède le ministre de la Mobilité. La tête de liste de one.brussels veut casser tous les codes de la politique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct