Football Leaks: le lanceur d’alerte «John» collabore avec le parquet fédéral belge

De gauche à droite
: l'avocat français William Bourdon, Rui Pinto, l'avocat hongrois David Deak et l'avocat français Vincent Brengarth.
De gauche à droite : l'avocat français William Bourdon, Rui Pinto, l'avocat hongrois David Deak et l'avocat français Vincent Brengarth. - D.R.

Les motivations de « John » seraient le dégoût de la corruption et de l’avidité qui régissent le football mondial. Ce lanceur d’alertes des Football Leaks est en contact avec le parquet fédéral belge. Son avocat, Me  William Bourdon, s’exprime après l’arrestation d’un Portuguais de 30 ans la semaine dernière.

La semaine dernière, la police de Budapest a arrêté Rui Pinto. Pouvez-vous nous dire s’il y a une différence entre M. Pinto et John, le lanceur d’alerte des Football Leaks ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct