Bernard-Henri Lévy au «Soir»: «Les Européens ne peuvent pas rester les bras ballants face aux populistes»

Selon Bernard-Henri Lévy, trois opérateurs extérieurs sont à l’œuvre pour compliquer la tâche de juncker et de ses commissaires
: Trump, Poutine et Erdogan.
Selon Bernard-Henri Lévy, trois opérateurs extérieurs sont à l’œuvre pour compliquer la tâche de juncker et de ses commissaires : Trump, Poutine et Erdogan. - Sylvain Piraux.

Devant la montée des populismes et face à la perspective de voir le Parlement de l’Union européenne envahi par des formations euroseptiques après les élections du 26 mai, Bernard-Henri Lévy a décidé de prendre son bâton de pèlerin. Du 5 mars au 20 mai, il va interpréter, seul sur scène, dans 25 capitales et grandes villes européennes, une pièce qu’il a écrite pour l’occasion, Looking for Europe. Il fera halte à Bruxelles le 7 mars, au Théâtre Le Public. Nous l’avons rencontré pour évoquer cette initiative mais aussi, plus largement, cet air du temps chargé de miasmes.

L’Europe ne va pas bien, ces derniers temps. Êtes-vous inquiet à quatre mois des élections européennes ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct