Les producteurs d’électricité ont payé 3 fois plus de quotas d’émission en 2018

Les producteurs d’électricité ont payé 3 fois plus de quotas d’émission en 2018

Les producteurs d’électricité belges ont payé l’an dernier 189 millions d’euros de quotas d’émissions de CO2, soit presque trois fois plus en l’espace d’un an, ressort-il des premières estimations du service Climat de SPF Environnement dont fait écho De Tijd samedi.

À la suite de la réforme du marché du carbone introduite par l’Union européenne, le prix du carbone est passé en un an de 7,8 à 23,4 euros par tonne de CO2. Les émissions de gaz à effet de serre sont donc devenues trois fois plus chères.

Basé sur le principe du «pollueur-payeur», le marché carbone réglemente les émissions de gaz à effet de serre en fixant un plafond maximum d’émissions de CO2. Ce plafond est réduit d’année en année.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct