«C’est l’heure du CDH», assure Maxime Prévot après son élection à la tête du parti

«C’est l’heure du CDH», assure Maxime Prévot après son élection à la tête du parti

Un peu plus d’un millier de militants réunis à Louvain-la-Neuve ont élu samedi Maxime Prévot à la présidence du CDH. Le bourgmestre de Namur a recueilli 85% des suffrages exprimés face à quatre autres candidats: François-Xavier Blanpain, Bashiru Lawal, Jan Lippens et Arthur Defoin.

A quelques mois des élections législatives, le nouveau patron des démocrates humanistes s’est montré optimiste, malgré de mauvais sondages.«C’est plus que jamais l’heure du CDH», a-t-il assuré, appelant les militants et mandataires à faire preuve « d’audace». «Le CDH a connu des périodes plus fastes. Mais nous savons que le CDH est une force, encore et toujours. Les dernières élections locales l’ont montré à bien des endroits, nous consolidant comme troisième force politique francophone.»

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct