Greipel: la victoire sur les cinq continents

@Belga
@Belga

Le temps qui passe n’a pas écorné sa passion pour le vélo, il n’a pas plus lissé son goût du travail bien fait. Dans cette caste de sprinters aux jarrets emplis de glycérine, André Greipel est devenu le doyen, une sorte de patriarche que tous ses jeunes adversaires saluent dans un mélange de respect et crainte, jamais tout à fait certains que les vicissitudes d’une quinzaine d’années au plus haut niveau aient effiloché ses fibres musculaires… À 36 ans accomplis, l’ancien champion d’Allemagne s’est offert un dernier challenge sportif. Un tantinet étonnant sur le plan « culturel » (Arkea-Samsic est une équipe bretonne) mais mobilisateur sur le plan sportif : le « Gorille de Rostock » se verrait bien en train de se frapper le poitrail sur une ligne d’arrivée du prochain Tour de France.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct