Lettre d’Europe: le monde d’après les Etats-Unis

Sous Donald Trump, les Etats-Unis sont devenus un facteur de risque plus qu’un vecteur de stabilité.
Sous Donald Trump, les Etats-Unis sont devenus un facteur de risque plus qu’un vecteur de stabilité. - AFP.

En refusant, le 19 mars 1920, de ratifier le traité de Versailles signé neuf mois plus tôt, le 28 juin 1919, puis en se retirant de la Société des nations qu’ils avaient promue, les Etats-Unis ont fragilisé la paix après avoir contribué à faire la décision en faveur des Alliés au cours de la Première Guerre mondiale. En votant le 18 juin 1930 le tarif Smoot-Hawley, qui portait à 59 % les droits de douane sur les importations, ils transformèrent la récession américaine en dépression mondiale, enclenchant la course aux protectionnismes et aux dévaluations qui entraîna l’effondrement des trois quarts des échanges et des paiements mondiaux au cours de la décennie 1930.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct