lesoirimmo

Un Belge candidat de la gauche radicale européenne

Nico Cué, l’ancien secrétaire général des métallos Wallonie-Bruxelles se présente à la présidence de la Commission européenne.
Nico Cué, l’ancien secrétaire général des métallos Wallonie-Bruxelles se présente à la présidence de la Commission européenne. - Belga/ Dirk Waem

Un candidat belge pour succéder à Jean-Claude Junker ? Ça fait partie des possibilités proposées par la Gauche Européenne (European Left Party- ELP), la gauche de la gauche traditionnelle. Ce week-end, ce groupe politique qui rassemble à travers l’Europe des partis de gauche dans un prisme variant du socialisme au communisme, en passant par les rouge-verts mais dont, par exemple la gauche de Mélenchon veut se distinguer, a désigné ses deux candidats tête de liste : Violeta Tomic du parti slovène Levica et le tout juste pré-retraité secrétaire-général des métallos Wallonie-Bruxelles à la FGTB, Nico Cué. Qualifié d’un « des plus importants syndicalistes de Belgique et d’Europe  » mais aussi «  une voix qui se bat pour les travailleurs et leurs syndicats  ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct