Des Flamands bruxellois ou des Bruxellois flamands?

Des Flamands bruxellois ou des Bruxellois flamands?

Il fut un temps où le kern du gouvernement fédéral, à l’exception du Premier ministre, était entièrement composé de Bruxellois. Je parle du gouvernement Leterme II (entre le 25 novembre 2009 et le 6 décembre 2011). Du côté francophone, les vice-Premiers ministres étaient Didier Reynders (MR), Laurette Onkelinx (PS) et Joëlle Milquet (CDH). Du côté flamand, les vice-Premiers ministres étaient Guy Vanhengel pour l’Open VLD et Steven Vanackere pour le CD&V.

Si pour le monde politique francophone, une telle concentration de Bruxellois n’est peut-être pas exceptionnelle, c’est en tout cas inhabituel du côté flamand. Les politiques bruxellois n’occupent pas une place de premier plan dans la politique flamande, et il est difficile de faire une carrière nationale en tant que Flamand bruxellois. De fait, les Flamands de Bruxelles se comportent de plus en plus comme des Bruxellois, qui parlent néerlandais.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Chroniques
    • B9721922690Z.1_20191213170300_000+GRVF4BH0C.1-0

      Chronique Visa pour la Flandre: bons boulets d’Alost

    • d-20160406-G6ZW9C 2019-01-15 11:51:33

      Chronique Ecoles: que faire du cours de morale?

    • book-1760993_1280

      Chronique Connaître {par cœur}