«Phronesis, parce qu’on ne voulait pas un nom trop jazzy»

Phronesis. De gauche à droite, Jasper Høiby, Ive Neame, Anton Eger. Trois musiciens au sommet, et qui le sont depuis la création de ce trio, en 2005.
Phronesis. De gauche à droite, Jasper Høiby, Ive Neame, Anton Eger. Trois musiciens au sommet, et qui le sont depuis la création de ce trio, en 2005. - Peter van Breukeleng.

Il y a presque deux ans, le trio Phronesis a enregistré un album magnifique, The Behemoth, avec le Frankfurt Radio Big Band. La musique raffinée et prenante du trio plus la richesse sonore, la subtilité et la puissance d’un des meilleurs big bands du monde (avec le Brussels Jazz Orchestra, bien sûr), voilà qui a renversé les amateurs de jazz. Vous pouvez l’être aussi à votre to ur : Phronesis et le Frankfurt Radio Big Band sont à Bozar, à Bruxelles, ce mercredi 30 janvier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct