Brexit : le parlement britannique tente de reprendre la main à Theresa May

© AFP
© AFP

A deux mois du Brexit, la Première ministre britannique Theresa May a annoncé mardi son intention de rouvrir les négociations avec l’Union européenne pour trouver un accord de retrait soutenu par une majorité de députés.

«Le Royaume-Uni continue de croire qu’il est absolument dans son intérêt de partir avec un accord, mais nous devons avoir un accord pouvant bénéficier de l’appui du Parlement et cela nécessitera quelques modifications à l’accord de retrait», a expliqué un porte-parole de Theresa May, bien que Bruxelles ait exclu toute réouverture des négociations.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Union Européenne