Mort de Mawda: pour le Comité P, il était «hasardeux» de tirer

L’avocate de la famille de Mawda dénonce « une diatribe de technicité » qui occulterait le « véritable enjeu de l’affaire ».
L’avocate de la famille de Mawda dénonce « une diatribe de technicité » qui occulterait le « véritable enjeu de l’affaire ». - Belga.

C’est un exercice délicat auquel s’est attelé le Comité permanent P : décortiquer la course-poursuite du 17 mai 2018 de la camionnette transportant Mawda, la petite migrante décédée d’une balle policière, sans empiéter sur l’enquête judiciaire.

Les conclusions de l’organe de contrôle de la police ont été présentées mardi matin aux députés. Le rapport a été publié dans la foulée.

Le Comité P évacue l’enjeu le plus central, à savoir le tir du policier, sous l’argument de l’enquête toujours en cours. Il s’étend en revanche sur le problème de radiocommunication et sur l’opportunité de tir dans le cadre d’une course-poursuite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct