«La culture peut être discriminante»

«
Pour que surgisse l’inattendu, il fallait du roman. Le roman, c’est fait pour ça
», explique Murielle Magellan.
« Pour que surgisse l’inattendu, il fallait du roman. Le roman, c’est fait pour ça », explique Murielle Magellan. - D.R.

Un beau titre, issu d’une chanson d’Alain Souchon, pour un roman réjouissant, qui montre que, oui, on peut changer le cours de sa vie, avec de la volonté, de la fermeté, de la patience et aussi le secours d’un événement, d’une circonstance, d’une étincelle qui, soudain, permet l’envol. Un roman à l’écriture légèrement acidulée, comme un bonbon qui goûte le sucré et le sûr à la fois, comme un texte de Souchon d’ailleurs. Un roman qui suscite beaucoup de bonheur et aussi nombre d’interrogations. C’est le principe même de la littérature, non ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct