Kalachnikov factice et batte de baseball: les menaces reçues par un des avocats au procès Nemmouche

«
Il faut continuer dans des conditions sereines, sans haine et sans crainte pour nous et les jurés
», a déclaré M
e
 Lurquin. © Belga.
« Il faut continuer dans des conditions sereines, sans haine et sans crainte pour nous et les jurés », a déclaré M e Lurquin. © Belga.

Le cambriolage dont a été victime mardi soir à son cabinet de Berchem-Sainte-Agathe l’avocat d’une des parties civiles au procès Nemmouche était manifestement « ciblé », a estimé Me Vincent Lurquin, qui représente une artiste chilienne qui se trouvait dans le bâtiment arrière du Musée juif lors de l’attentat du 24 mai 2014.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct