Tribunaux en manque d’effectifs: «Il faudra peut-être envisager de saisir l’Europe», selon Jean de Codt

Jean de Codt.
Jean de Codt. - Sylvain Piraux.

L a Justice craque de partout. » C’était en ces termes que Philippe Morandini, le premier président de la cour d’appel de Mons, avait interpellé la semaine dernière, dans « Le Soir », les parlementaires dans l’espoir d’obtenir de leur part des crédits supplémentaires – via les douzièmes provisoires – permettant une série de nominations de juges notamment. Son appel a fait écho. Jean de Codt, le premier président de la Cour de cassation, partage la même irritation profonde à voir le monde politique piétiner la loi. Et ajoute à sa critique une admonition : le pouvoir judiciaire pourrait, si on continue à lui marcher sur les pieds, réfléchir à saisir le commissaire européen à la Justice afin que celui-ci introduise un recours en manquement contre l’Etat belge.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct