Le 1er février 1979, le jour où l’Iran a basculé

Manifestation et démonstration de force à Téhéran en janvier 1979.
Manifestation et démonstration de force à Téhéran en janvier 1979. - AFP.

Ce 1er février 1979, l’ayatollah Khomeini refoule le sol de son pays, après quinze ans d’exil en Irak et une année en France, à Neauphle-le-Château. Le vol spécial d’Air France, un Boeing 707, atterrit dans une ville de Téhéran en ébullition. On a dit que quelque dix millions d’Iraniens en liesse ont accompagné le dignitaire chiite entre l’aéroport et le cimetière de Behechte Zahra où il prononce son premier discours. « J’étais à côté de sa voiture en verre blindé, écrit l’envoyé spécial du Monde, Paul Balta. Comme à l’accoutumée, son visage était impassible, mais j’ai remarqué que deux larmes coulaient le long de ses joues. C’est la seule fois où je l’ai vu exprimer une émotion. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct