Les jeunes pour le climat: «L’occasion de répondre à un malaise démocratique»

Pour Louise Knops, chercheuse à la VUB, «
quelque chose se passe, manifestement
».
Pour Louise Knops, chercheuse à la VUB, « quelque chose se passe, manifestement ». - DR.

Louise Knops est doctorante en sciences politiques à la VUB, l’université flamande de Bruxelles. Elle mène actuellement une recherche sur les mouvements sociaux du moment (jeunes pour le climat, rise for climate, gilets jaunes, plateforme de soutien aux réfugiés, etc.). Pour elle, « la marche pour le climat du 2 décembre à Bruxelles a ouvert un nouvel espace de contestation qui est allé bien au-delà des organisateurs de la Coalition climat. La mobilisation est allée bien au-delà des seuls membres de ces organisations et des canaux habituels où l’on tentait de mobiliser depuis des années.

Du neuf ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct