Massive Attack toujours en guerre au Palais 12

Massive Attack tourne mais quand c’est le cas, c’est toujours avec sérieux.
Massive Attack tourne mais quand c’est le cas, c’est toujours avec sérieux. - Mathieu Golinvaux

On devrait leur en vouloir – à l’instar de The Cure ! – de vivre ainsi sans proposer de nouvel album. Il y a trois ans, les Bristoliens avaient publié trois EP digitaux (Ritual Spirit, The Spoils et Dear Friend), revenant même, en été, aux Ardentes et à la place Saint-Pierre de Gand. Mais l’album annoncé, censé succéder à Heligoland (2010) n’est jamais arrivé. En lieu et place, la bande à Robert Del Naja (3D) et Grant Marshall (Daddy G) annonce pour 2019 une tournée MezzanineXX1 célébrant les vingt (et un) ans de l’album Mezzanine qui sera réédité par Universal en avril prochain, « encodé dans des molécules ADN ».

En attendant de voir et entendre ça (une version remixée live espérons), les fans ont aisément rempli le Palais 12, ce jeudi, car Massive Attack sur scène, c’est toujours exceptionnel. Pour avoir vu toutes leurs tournées depuis ce fameux Lunatheater de mai 1995, on peut dire qu’un mauvais concert des Bristoliens, ça n’existe pas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct