Namur: Une ville intelligente, c’est d’abord une administration intelligente

Pour élaborer sa stratégie, le smart city manager de Namur ne s’est pas demandé comment l’image de la ville pouvait tirer parti de la digitalisation mais comment le numérique allait pouvoir améliorer la qualité du service au citoyen. « Nous sommes partis de l’existant », explique Nicolas Himmer, conseiller au cabinet du bourgmestre Maxime Prévot (CDH) en charge de « Namur Intelligente et Durable » (NID) et de l’open data office.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct