Crise en Catalogne: le compte à rebours pour le «procès historique» a commencé

Manifestation contre le transfert des détenus catalans vers Madrid, vendredi à Barcelone.
Manifestation contre le transfert des détenus catalans vers Madrid, vendredi à Barcelone. - EPA.

Depuis Barcelone,

L’Espagne est prête. Après plusieurs semaines de rumeurs, la Cour Suprême espagnole a enfin annoncé la date du procès contre les indépendantistes catalans : il commencera le 12 février. Cette annonce a été faite le jour même où les neuf dirigeants placés en détention provisoire en Catalogne ont été transférés à Madrid dans l’attente de leur procès. Accusés de rébellion, sédition et malversation, ils risquent jusqu’à 25 ans de prison.

Le procès devrait durer plusieurs mois et pourrait ne pas être terminé avant le dimanche électoral du 26 mai prochain, jour où les Espagnols devront choisir leurs députés européens, leurs maires et la plupart des parlementaires régionaux. Carlos Lesmes, président de la Cour Suprême, pronostique que le verdict ne sera pas rendu avant juin. Selon les politologues, ce sera une manière d’éviter d’interférer dans les scrutins.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct