5.500 mails pour quatre ministres

Si elle a beaucoup fait parler d’elle, l’action du collectif « Act for climate justice » qui a entraîné une avalanche de mails et de SMS adressés aux quatre ministres du Climat n’a pas fait rire ces derniers. Plusieurs ont dû considérer que leur téléphone professionnel était devenu inutilisable. Certains qui s’en servaient à des fins privées ont peu goûté la plaisanterie. Des milliers de SMS et près de 5.500 mails ont été envoyés depuis le site, disent les responsables de l’opération. Condition de la suspension de l’action, ces derniers ont demandé aux ministres de « se positionner » sur le projet de loi climat présenté par des juristes spécialisés (voir par ailleurs). Vendredi soir, seul le ministre wallon Jean-Luc Crucke (MR) avait réagi, ne voyant « aucune objection de principe » à la proposition, mais relevant plusieurs points à discuter.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct