Dernier week-end pour la Brafa

Chez Claude Bernard, on a fait le choix audacieux d’un solo show consacré à Goudji et à ses pièces en argent. Risqué mais payant puisque de nombreuses œuvres ont été acquises dès les premiers jours.
Chez Claude Bernard, on a fait le choix audacieux d’un solo show consacré à Goudji et à ses pièces en argent. Risqué mais payant puisque de nombreuses œuvres ont été acquises dès les premiers jours. - Bruno Dalimonte.

Ouverte depuis une semaine, la Brafa entame son dernier week-end. Avec 33.000 visiteurs déjà comptabilisés mardi soir, elle espère faire aussi bien que l’an dernier (65.000). Au niveau de la fréquentation mais aussi au niveau des ventes. De ce côté, certains ont déjà « bien travaillé » selon l’expression en vogue dans le milieu. La Galerie Claude Bernard a vu s’envoler bon nombre de pièces d’argenterie de Goudji dont elle présente un solo show, un Jacob Jordaens (chez Klaas Muller), des gravures de Bruegel et Rembrandt (chez Lex Antiqua), un cavalier en terre cuite chinois (chez Christian Deydier), mais aussi des œuvres de Khnopff, Delvaux, Spilliaert, Alechinsky, Ensor, Wouters et bien d’autres peintres belges ont déjà trouvé preneur.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct