«À gauche, un devoir d’invention autant que d’inventaire»

Le PS s’est livré à un inventaire de votre quinquennat. Les mots du premier secrétaire Olivier Faure ont été rudes : « éloignement du socle des valeurs », « absence de vision ». Ça vous a blessé ?

Je m’étais livré moi-même à cet exercice sans dissimuler les erreurs mais sans oublier les résultats qui dans bien des domaines sont à notre crédit. Voilà la leçon que je veux transmettre. Il n’y a pas d’avenir pour une formation politique et a fortiori pour la social-démocratie si elle n’est pas fière de son histoire et lucide sur ses difficultés et les obstacles rencontrés. Mais cet exercice de vérité doit être davantage qu’un devoir d’inventaire mais un véritable devoir d’invention. Il s’agit de répondre aux problèmes d’aujourd’hui et de demain. C’est ce que je me propose de faire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct