Le prince Laurent face aux députés? «Il collaborerait, naturellement»

Va-t-on voir le frère du Roi répondre aux questions de députés à propos des fonds libyens gelés ? La commission des Finances a eu copie de la lettre du prince Laurent au Premier ministre, révélée cette semaine. Dans cette lettre, le Prince se plaint d’un traitement inégal (selon lui) entre certaines entreprises belges qui ont été remboursées par l’Etat libyen de dettes antérieures au gel des fonds de 2011, et son ex-fondation GSDT, à qui ce même Etat doit plus de 50 millions d’euros après une décision de justice. Une assertion qui intéresse les députés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct