L’Union européenne face à Maduro et Tshisekedi: deux poids, deux mesures?

Didier Reynders reconnaît un certain «
principe de réalité
» dans le traitement différent réservé aux cas congolais et vénézuélien.
Didier Reynders reconnaît un certain « principe de réalité » dans le traitement différent réservé aux cas congolais et vénézuélien. - EPA.

Depuis Bucarest,

Deux présidents mal élus et pourtant un traitement différent ?

Nicolas Maduro a revendiqué la victoire en mai 2018. Pas difficile : il verrouille le scrutin, exclut les principaux opposants, bourre les urnes. Triche. Verdict : les Européens, les Américains et de nombreux latino-américains lui tombent dessus. Chaud débat : la question a mobilisé plusieurs heures durant les ministres des Affaires étrangères des pays de l’UE réunis jeudi et vendredi à Bucarest.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct