L’Excel et Vojvoda sur un nuage

Vojvoda heureux après son but.
Vojvoda heureux après son but. - Belga

Dans sa causerie d’avant-match, Felice Mazzù avait insisté sur l’importance de rafler la mise au Canonnier pour rester dans la course aux playoffs 1. Les Zèbres devaient faire preuve de percussion et de pugnacité, et, au final, rien de tout cela n’a transparu. Cristophe Diandy reflétait notamment le mal de Charleroi en ne trouvant ni les espaces ni les solutions. Le premier but mouscronnois est la preuve même des largesses affichées par le Sporting vendredi soir. C’est d’ailleurs le médian carolo qui s’est fait subtiliser le cuir par Mergim Vojvoda avant que celui-ci ne déflore la marque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct