Magritte 2019: une nouvelle génération du cinéma belge plébiscitée

Victor Polster, Arieh Worthalter & Lukas Dhont du film «
Girl
». © PhotoNews
Victor Polster, Arieh Worthalter & Lukas Dhont du film « Girl ». © PhotoNews

Cinq trophées pour Nos batailles et quatre pour Girl. Mais le Magritte du meilleur maître de cérémonie est attribué à l’unanimité à… Alex Vizorek (et sa bande d’auteurs). Avis aux Oscars (qui s’annonce sans présentateur)… Pari gagné pour l’humoriste belge qui, d’entrée de jeu, sollicite, via un court-métrage jubilatoire, Antoine de Caunes, Xavier Demaison, Florence Foresti et Edouard Baer pour avoir quelques conseils sur l’art de présenter une cérémonie. Le ton de la 9e Cérémonie des Magritte du cinéma est donné : l’humour part en flèche et ne retombera jamais, surfant joyeusement et avec pertinence sur le cinéma belge et ses coulisses, les couvrant de roses sans jamais oublier les épines et les pots. Suivant le proverbe « qui aime bien, châtie bien », la drôlerie passant par là.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct