Statut des artistes, financement du théâtre: les acteurs interpellent Greoli

Face aux critiques, la ministre est sereine
: «
Le théâtre disposait d’un budget de 89 millions d’euros quand je suis arrivée Je l’ai monté à 99 millions d’euros, soit une augmentation de 11
%.
»
Face aux critiques, la ministre est sereine : « Le théâtre disposait d’un budget de 89 millions d’euros quand je suis arrivée Je l’ai monté à 99 millions d’euros, soit une augmentation de 11 %. » - Roger Milutin.

Les planches sont à nouveau en feu. Ces dix derniers jours, deux lettres de revendication émanant du monde du théâtre se sont superposées sur la table de la ministre de la culture Alda Greoli (CDH) : la première émane de la Chambre des compagnies théâtrales pour adultes (CCTA) et amplifie une bronca de 2017 relative à la réduction de l’aide structurelle aux compagnies de théâtre. La seconde émane de l’Union des artistes et soulève le problème plus global de l’absence de statut d’artiste digne de ce nom, l’absence de cadastre des emplois qui correspondent à ce statut d’artiste et, de ce fait, l’impossibilité d’imposer aux employeurs des quotas d’emplois artistiques – même dans les compagnies et théâtres subventionnés par contrats programme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct