Religions et laïcité se veulent garantes de la dignité en prison

Le régime cellulaire conçu par Ducpétiaux impliquait la religion «
pour regénérer les condamnés
».
Le régime cellulaire conçu par Ducpétiaux impliquait la religion « pour regénérer les condamnés ». - Dirk Waem/Belga

Le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V), soumettra prochainement au Conseil des ministres un projet d’amélioration du statut des aumôniers et conseillers moraux œuvrant dans les établissements pénitentiaires. Cette annonce fait suite à une rencontre organisée par la plateforme multicultuelle « Jail & Justice » qui a permis à 45 représentants des cultes reconnus de visiter la prison de Saint-Gilles et de débattre avec le ministre, des aumôniers et conseillers moraux et des détenus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct