Les Etats-Unis précipitent le monde dans l’incertitude nucléaire

Une photo historique qui figure désomais au rayon des souvenirs
: le 8 décembre 1987 à Washington, les présidents russe et américain, Mikhaïl Gorbatchev et Ronald Reagan, signaient le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire - INF.
Une photo historique qui figure désomais au rayon des souvenirs : le 8 décembre 1987 à Washington, les présidents russe et américain, Mikhaïl Gorbatchev et Ronald Reagan, signaient le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire - INF. - AFP.

Depuis New York

B ienvenue dans l’ère de l’incertitude nucléaire ». L’avertissement glaçant émane de Rachel Bronson, présidente du Bulletin of Atomic Scientists. Il ne semble pas exagéré, après l’annonce vendredi 1er février par le secrétaire d’Etat Mike Pompeo que les Etats-Unis allaient se retirer «  dans six mois  » du traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire en Europe - le Traité INF. Signé par Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev en 1987, celui-ci abolissait l’usage par les « deux Grands » des missiles terrestres d’une portée de 500 à 5500 kilomètres et autorisait, sous vérification réciproque, la destruction de milliers de têtes nucléaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct