«Certains pays européens mettent de l’huile sur le feu»

Les Etats européens auraient pu tenter d’avoir une position singulière, indique Sebastian Santander.

Deux grands « récits » nous parviennent au sujet du Venezuela : celui d’un peuple qui marche vers la liberté dans les pas de Juan Guaido ou celui d’un « coup d’état » soutenu par les puissances étrangères. Lequel privilégier ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct