Le patrimoine, une notion floue mais capitale

C’est une inégalité flagrante : le quintile de la population le plus riche possède un patrimoine trois-cent fois plus élevé que le quintile le plus pauvre. Et, alors que le patrimoine moyen du Belge est de deux-cent mille euros (l’équivalent d’un logement modeste), celui du centile supérieur s’élève à cinq millions d’euros – essentiellement constitué d’avoirs financiers.

Le paradoxe, c’est que ces écarts ne semblent pas tant inquiéter, voire indigner, les citoyens ; dans le nouveau thermomètre Solidaris, le patrimoine n’occupe que la septième place des inégalités jugées les plus graves, loin derrière les soins de santé, le logement et le salaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct