Le Venezuela a besoin d’aide, pas de guerre

© Reuters
© Reuters

Le Venezuela est un pays affamé par la crise économique, maltraité par un pouvoir qui empêche les citoyens de s’exprimer. Un pays blessé, affaibli par une hémorragie : près de 3 millions de personnes ont été contraintes à l’exil. Ce pays a besoin d’aide, de dialogue. Il lui faut un pouvoir qui reconnaisse la gravité de la situation, qui accepte l’assistance extérieure proposée en vain depuis des années, et qui ait l’humilité de changer de modèle pour reconstruire l’économie, elle aussi à genoux. «  Nous avons besoin de réconciliation, un fort besoin de nous retrouver », plaide l’opposant Stalin Gonzalez, vice-président du parlement vénézuélien.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct